2018-12-11

Zébrures écarlates : des commentaires qui font chaud au coeur par les temps qui courent


Commentaires d'un auteur belge :
 
« D'une main de Maître, l'auteur nous transporte de Barcelone à Québec, sous sa plume nous serons tantôt en 2008 ou au siècle passé en 54. « Traité » d'une manière « originale », très documentées et pour cause Michel Roberge, monsieur l'archiviste, nous conduit dans son écriture, tel un guide féru d'histoire, à la découverte de ce fameux polar. Ce n'est pas « Marcel » qui va me contredire ! »
 
« À lire absolument. Je me suis plongé dans ce polar avec beaucoup de plaisir. »






2018-12-04

Troisième fiction : plan de rédaction - premier découpage



À partir du cadre historique général dans lequel s’inscrit l’action, je viens de produire une première ébauche du plan de rédaction. Chaque chapitre (il y en a 18 pour le moment, en plus du prologue et de l'épilogue) est découpé en sous-ensembles au gré des événements dans lesquels viendront s'intégrer et interagir les différents acteurs. Cette planification va me permettre de définir les lieux, les objets, les personnages, le moment de leurs apparitions dans l’intrigue ainsi que leurs rôles, le découpage chronologique, les moments de tension… 

C’est maintenant que tout commence à partir de l’idée initiale.


2018-11-27

Troisième fiction : le cadre historique du récit


Documentation (25 pages) préalable à la rédaction de ma troisième fiction inspirée des événements relatés dans Operació urnes des journalistes barcelonais Laia Vicens et Xavi Tedó que j’ai traduit du catalan au français publié aux Éditions du Septentrion.

Établissement de la chronologie des principaux jalons de l'histoire de la Catalogne, des relations Catalogne/Espagne, de l'Assemblea nacional catalana (ANC), d'Omnium Cultural et de l'Opération urnes depuis la naissance de mon personnage principal, le 20 novembre 1975, jusqu’au 30 septembre 2017, la veille du référendum.

2018-11-20

Salon du livre de Montréal - D'autres belles rencontres



La température n’était pas clémente et l’état des routes laissait à désirer en raison d’une bordée de neige le jour de mon passage au Salon du livre de Montréal, le plus gros salon littéraire du Québec. Jour pour jour, les visiteurs étaient nettement moins nombreux en comparaison à l’année dernière. J’ai quand même eu l’occasion de discuter avec quelques-uns d’entre eux qui se sont arrêtés au kiosque des Éditions du Septentrion et de les informer sur la situation actuelle en Catalogne. Les salons sont aussi des occasions d’échange avec le personnel de ma maison d’édition et quelques auteurs présents : Christian Boivin, Alice Guericolas Gagné, Sylvain Johnson, Jean Lemieux, Michel Noël, Richard Ste-Marie et Laurence Vincent. Et regretter certains rendez-vous manqués.

2018-11-13

Opération urnes – Salon du livre de Montréal 2018


Je participe au Salon du livre de Montréal 2018 qui se tient à Place Bonaventure pour présenter la traduction du catalan au français et l’adaptation pour un lectorat québécois de l’ouvrage Operació urnes des journalistes barcelonais Laia Vicenc et Xavi Tedó.

Je serai présent au kiosque des Éditions du Septentrion (472) le vendredi 16 novembre de 15 h à 16 h.

Au plaisir de discuter avec vous de ce livre fascinant qui raconte, à partir d’une quinzaine de témoignages, l’organisation clandestine du référendum catalan du 1er octobre 2017.

2018-11-06

Salon du livre de Rimouski 2018 – De belles rencontres


Participer à un salon littéraire ou à un salon du livre, comme celui de Rimouski où on attendait plus de 15 000 personnes), est toujours une expérience intéressante. Une occasion de discuter avec les visiteurs qui s’arrêtent au kiosque et de les informer sur la situation actuelle en Catalogne, revoir des auteurs que l’on croise dans d’autres activités (Richard Ste-Marie, Pierre Lahoud, Ginette Hudon, Sylvie Roberge), faire de nouvelles connaissances (Alain Lavigne, Roméo Bouchard), discuter avec la responsable des relations publiques de ma maison d’édition et même revoir une étudiante en archivistique à qui j’ai enseigné à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) dans les années 90 et lui dédicacer mon premier roman (Zébrures écarlates). Comme par hasard, cette année le rouge et le jaune étaient à l'honneur.

2018-10-30

La GID – Adaptation pour la Belgique : historique de l’évolution d’un manuel de gestion documentaire


En octobre 2018, une version adaptée par Florian Delabie pour le contexte professionnel et organisationnel belge redonne une seconde vie à la première publication québécoise portant sur La gestion intégrée des documents électroniques et en format papier. Ce qu’il est convenu d’appeler depuis quelques années la GID.



------------------------------------------------------------------------------------


Mais cet ouvrage tire son origine 35 ans plus tôt alors que je publiais le premier guide en français intitulé La gestion des documents administratifs préfacé par Robert Garon, alors conservateur des Archives nationales du Québec. Un manuel réédité à plusieurs reprises et utilisé pendant de nombreuses années dans les cours de formation en techniques de la documentation, dans les Cégeps, et, dans les universités, en archivistique/gestion documentaire.



En 1992, à l’occasion du Congrès international des archives de Montréal, une nouvelle version a été lancée sous le titre de La gestion de l’information administrative – Application globale, systémique et systématique préfacée par Jean-Pierre Wallot, alors archiviste national du Canada.



En 1993, une version traduite en catalan par l’archiviste du Parlament de Catalunya, Miquel Casademont i Donay, a été publiée par la Diputació de Barcelona : La gestió dels documents administratius, préface de Ramon Alberch i Fugueras, président de l’Associació d’Arxivers de Catalunya.

D’autres versions ont été produites en 2002 – L’essentiel de la gestion documentaire – et en 2004 – L’essentiel du Records Management (RM) – Système intégré de gestion des documents analogiques et des documents numériques – afin de tenir compte de l’émergence de la gestion des documents issus des technologies de l’information.



En 2006, l’ouvrage était traduit en espagnol par M. Rosa Lloveras i Moreno : Lo esencial de la gestión documental Sistema integrado de gestión de los documentos analógicos y de los documentos electrónicos maintenant disponible uniquement en version PDF.





En 2009, j’ai entièrement réécrit le contenu du manuel pour le publier sous le titre de La gestion intégrée des documents en format papier et technologiques – Documents administratifs, documents d’archives, documentation de référence.



Avec l’adoption des nouvelles normes ISO portant sur la gestion des documents d’activité et pour tenir compte de règles adaptées aux dossiers et aux documents électroniques, j’ai ajusté le contenu et publié en 2016, en version PDF seulement, La gestion intégrée des documents d’activité technologiques et en format papier.

2018-10-26

Opération urnes – Premiers commentaires d’un lecteur de Montréal


« Terminé de le lire. J’espère que ce livre deviendra une référence. Très intéressant. Surtout de découvrir le dynamisme avec lequel la résistance face à l’état espagnol a gagné plusieurs couches de la population catalane afin que tout le monde puisse déposer son vote dans les urnes. On découvre aussi l’ingéniosité du mouvement clandestin dans toute la Catalogne. Un livre qui fait réfléchir. Et pose un tas de questions sur la légitimité des peuples à s’autodéterminer. Sur la démocratie en général. Et sur l’engagement politique. Bravo Michel. »

2018-10-23

Opération urnes – Salon du livre de Rimouski 2018


Je participe au Salon du livre de Rimouski 2018 qui se tient au Centre de Congrès (Hôtel Rimouski) au 225 boul. René-Lepage Est pour présenter la traduction du catalan au français et l’adaptation pour un lectorat québécois de l’ouvrage Operació urnes des journalistes barcelonais Laia Vicenc et Xavi Tedó.

Mes présences au kiosque des Éditions du Septentrion :

Jeudi 1er novembre de 16 h à 17 h
Vendredi 2 novembre de 18 h à 19 h
Samedi 3 novembre de 13 h à 14 h


Au plaisir de discuter avec vous de ce livre fascinant qui raconte, à partir d’une quinzaine de témoignages, l’organisation clandestine du référendum catalan du 1er octobre 2017.

2018-10-16

Zébrures écarlates : commentaires d’un auteur de polar montréalais

Murale de Jordi Bonet à l'Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM)

« Dans l’histoire artistique du Québec, le Catalan Jordi Bonet a une place vraiment spéciale. Tellement, que beaucoup sont persuadés qu’il est Québécois. Je passe presque tous les jours devant la murale qui se trouve à l’intérieur de l’Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM). Et durant 7 ans, j’ai admiré l’immense sculpture murale qui se trouve à l’intérieur du siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale. L’œuvre démesurée est un cadeau du gouvernement du Québec offert à l’OACI au moment de l’ouverture du nouvel immeuble. Il se trouve juste devant la salle du Protocole.

Bon, Zébrures écarlates. Excellente histoire et très bien écrite, avec un détective atypique, dont on suit l’enquête avec surprises. Au niveau technique, mon éditeur […], ainsi que [ma directrice littéraire] t’auraient demandé de raccourcir de nombreux chapitres afin de le rendre plus rythmé. Bravo. Et bienvenue parmi les auteurs de polar. »


Merci, cher collègue. Je suis bien d’accord. J’ai le projet de retravailler le manuscrit original pour en faire une nouvelle édition de qualité supérieure... avant d'écrire la suite.

2018-10-09

Opération urnes – Causerie à la Librairie Pantoute


J’ai eu le plaisir de participer à une causerie, le jeudi 4 octobre 2018, à la Librairie Pantoute, dans le Vieux-Québec, pour présenter la traduction du catalan au français et l’adaptation pour un lectorat québécois de l’ouvrage Operació urnes des journalistes barcelonais Laia Vicenc et Xavi Tedó.

Près d’une trentaine de personnes sont venues me rencontrer. L’activité a permis d’intéressants échanges sur la comparaison entre la situation politique en Catalogne et au Québec. J’en ai également profité pour dédicacer quelques exemplaires de ce livre fascinant qui raconte, à partir d’une quinzaine de témoignages, l’organisation clandestine du référendum catalan du 1er octobre 2017 publié aux Éditions du Septentrion.


L’expérience m’incite à organiser d’autres rencontres comme celles-ci, dans des bibliothèques, auprès de clubs de lecture ou ailleurs pour expliquer comment la société civile non partisane catalane s’est organisée et motivée pour atteindre un objectif collectif : pouvoir voter. Si l’idée vous intéresse, faites-moi le savoir.

2018-10-02

Troisième fiction : début d’écriture



Je travaille à l’élaboration du Résumé et du Plan de rédaction de mon troisième roman qui aura pour cadre le référendum catalan d’octobre 2017.

Pour la première fois, j’utiliserai la boîte à outils que j’ai adaptée à partir des formations en création littéraire que j’ai suivies l’an dernier. Les caractéristiques de mes principaux personnages seront consignées sur des Fiches personnage. Idem sur des fiches spécifiques pour la documentation des principaux Lieux, Objets et Événements. Finalement, une Fiche rédaction me permettra d’évaluer la répartition des Moments de tension, des Événements, des Personnages et des Descriptions de lieux et d’objets au gré des chapitres. J’élaborerai aussi progressivement un Lexique des termes propres à cette histoire.

Ce sera une première expérimentation de ce matériel qui devrait faciliter la production d’un manuscrit cohérent de qualité supérieure.

2018-09-25

La GID, version adaptée pour la Belgique


Septembre 2018. Pause d’écriture.

Je reprends temporairement mon chapeau d’éditeur que je porte depuis 1987-2009 (éditions Gestar) et 2009 (éditions Michel Roberge) pour terminer la mise en page de l’adaptation pour la Belgique par Florian Delabie de mon manuel La gestion intégrée des documents GID en formats papier et technologiques.

L'ouvrage sera disponible en version électronique et papier au début du mois d’octobre 2018.

2018-09-18

Opération urnes : premier lancement à Montréal le 14 septembre 2018



Deux jours après la Diada 2018, fête nationale catalane, l’enquête journalistique de Laia Vicens et Xavi Tedó du quotidien Ara de Barcelona que j’ai traduit du catalan au français et adapté pour le lectorat québécois, publié par Les éditions du Septentrion, a été lancé à la librairie Olivieri, rue Côte-des-Neiges à Montréal. Operació Urnes avait été publié en décembre 2017 par Columna Edicions. Pour l’occasion, un présentoir regroupait plusieurs ouvrages phares de la littérature catalane.


Gilles Herman, directeur général et éditeur, a expliqué les raisons qui l’ont amené à publier très rapidement ce récit fascinant. Il a, entre autres, mentionné avoir été grandement impressionné par les témoignages recueillis par les journalistes catalans qui démontrent l’implication de la société civile, unie au-delà des considérations partisanes, pour atteindre un objectif commun : pouvoir voter.    

Personnellement, j’ai décrit sommairement les interventions des forces policières espagnoles qui s’étaient multipliées entre le 14 et le 30 septembre 2017 dans le but de confisquer le matériel référendaire (urnes, bulletins…) pour empêcher la tenue du scrutin. Qu’aucune urne n’avait été saisie. Qu’elles étaient apparues comme par magie le matin du 1er octobre. Que ce livre fascinant — « qui se lit comme un roman d’espionnage » (Jean-Martin Aussant, auteur de la préface) — décrit dans le moindre détail l’extraordinaire opération clandestine imaginée pour contrer les agressions de l’État espagnol. J’ai souligné que les Catalans nous donnaient une belle leçon de courage et de résilience pacifique.   

Èric Viladrich, président du Cercle culturel catalan du Québec (Casal catalana del Quebec) a décrit le contexte du déroulement du référendum pendant la journée du 1er octobre 2017. Il a insisté sur le rôle de l’Assemblea nacional catalana, une entité indépendantiste qui, depuis 2011-2012 a contribué à la mobilisation autour d'événements majeurs tenus particulièrement le jour de la fête nationale du 11 septembre jusqu'à ce jour. Pour contrer les positions idéologiques et partisanes, il a aussi raconté comment un ingénieux processus a été imaginé pour favoriser des échanges entre des personnalités politiques incapables de se retrouver autour d’une table pour s’unir avec un même but : faire de la Catalogne un pays. Enfin, il a souligné l’implication des Catalans du Nord — au nord de la frontière entre la France et l’Espagne — : depuis le 1er octobre, il n’y a plus qu’une seule Catalogne, les Catalans du Sud se sentant redevables du rôle qu’ont joué ceux du Nord.

Avec ma conjointe Denise, la soirée s’est poursuivie autour d’un amical souper au bistrot de la librairie, en compagnie de Èric Viladrich et Ian Ericksen, le tout arrosé évidemment d’un rouge catalan.

Une très belle soirée. Un très beau lancement. Merci à toutes les personnes qui se sont déplacées pour venir nous rencontrer un vendredi très chaud (30o) de fin d’été. Grandement apprécié.

2018-09-11

Opérations urnes : la réception des premiers exemplaires



C’est toujours un événement lorsqu’un auteur ou un traducteur – c’est ici le cas – se rend chez son éditeur pour récupérer les exemplaires papier du livre sur lequel il a planché pendant des semaines, des mois et parfois des années. Un sentiment de fierté, de satisfaction personnelle avec l’espoir que toutes les coquilles sournoises des dernières révisions ont été corrigées.

Premier réflexe : humer le parfum des fibres végétales et de l’encre encore fraîche. Admirer la maquette des couvertures de première et de quatrième. Feuilleter et relire un ou deux passages. Se dire ouah !

Être honoré d’avoir été publié par une maison des plus professionnelles qui a rigoureusement révisé le texte, en a assumé efficacement la coordination éditoriale et qui s’assurera de la promotion auprès des médias et de la diffusion de l’ouvrage dans un maximum de points de vente.

Parce qu’à compter de ce jour, le livre n’appartient plus au créateur. Il est désormais entre les mains des libraires, des lectrices et des lecteurs qui choisiront une version papier ou électronique. Et des critiques littéraires s'ils s'intéressent à la thématique. Ne reste plus qu'à croiser les doigts.

Une belle aventure à renouveler.